La fête du roi

Aujourd’hui, nous sommes le 27 avril, jour de la fête nationale des Pays-Bas : la fête du roi (Koningsdag). C’est le jour de son anniversaire et ça se fête ! Certains Néerlandais ornent leurs maisons du drapeau tricolore accompagné d’une bande DSCF1868_1orange, d’autres (ou les mêmes!) s’habillent en orange et se baladent dans les rues, au gré des activités proposées. Et des activités, il y en a dans toutes les villes néerlandaises, surtout des marchés aux puces, des spectacles de rue (danse, musique) et des mini concerts. Bien sûr, c’est à Amsterdam qu’il y aura le plus grand nombre de personnes habillées en orange, le plus grand nombre de spectacles et concerts, le plus grand nombre de bateaux sur les canaux, le plus grand nombre de touristes, mais aussi le plus grand nombre de gobelets en plastique écrasés dans les rues… Quoique…

Lire la suite

Beschuit met muisjes

Je vous avais promis de parler des traditions néerlandaises, eh bien, voilà la première: Beschuit met muisjes (prononcer « beussreu-ut mète meu-ucheuss »)!

Un de mes collègues est devenu papa. Nous l’avons appris en lisant nos mails en début de semaine, ils ne sont pas très bavards sur leur vie privée ici! Pour fêter ça, il a invité toute l’entreprise à une petite collation dans la cantine: Beschuit met muisjes.

Photo0663_1

Lire la suite

Limburgse aspergesoep – soupe aux asperges de la province du Limbourg

Ça y est, la saison des asperges vient de commencer dans le Limbourg ! Quand je parle d’asperges, ce sont les asperges blanches « witte asperges » que je ne connaissais pas avant de venir habiter ici, et non pas les vertes qu’on trouve en France. Ayant goûté une fabuleuse soupe aux asperges blanches l’année dernière dans un restaurant de Weert (un challenge pour moi qui ne suis pas fan d’asperges !), cela m’était resté dans la tête : il allait falloir que j’essaye la recette !

Lire la suite

Chapitre 3 : Premiers cours de néerlandais

J’ai commencé à prendre des cours de néerlandais en septembre 2007, trois semaines avant de commencer à travailler. Comme j’étais encore étudiante, l’argent ne coulait pas à flots (loin de là, même !) et j’étais donc rarement dans le positif. Les cours proposés par la ville de Turnhout (Belgique) étaient bon marché, donc accessibles pour ma bourse. Pour pouvoir m’y inscrire, j’avais dû passer un petit test de QI avec des suites logiques (de chiffres et de symboles) à compléter. J’avais fait deux fautes sur la centaine de questions, donc j’avais passé le test haut la main ! Il ne me restait plus qu’à remplir un formulaire et rendez-vous était pris pour la première leçon, avec le nom du cahier d’exercices à acheter. J’ai demandé s’il n’était pas possible de commencer à un niveau supérieur mais on m’a répondu que non, tout le monde doit passer le niveau 1. Heureusement, un des étudiants habitant ma résidence s’était inscrit en même temps que moi, on allait s’ennuyer à deux !

Lire la suite

Jour de printemps à Weert

Le soleil m’a invitée à sortir mon vélo pour une petite balade en ce dimanche matin et j’en ai profité pour prendre quelques photos de Weert. Eh oui, cela fait bientôt 6 ans que j’habite ici, mais je n’ai que peu de photos de cette petite ville du sud des Pays-Bas, donc avec un temps pareil, je n’ai pas hésité. J’ai laissé Dropjes devant la télé (marathon de Rotterdam) et je suis partie, armée de mon appareil photo. Voici le résultat:

Lire la suite

Chapitre 2 : Sofinummer et autres papiers administratifs

Il me fallait aussi régler quelques tâches administratives avant le début de mon contrat, comme ce fameux « Sofinummer » indispensable pour travailler aux Pays-Bas. La secrétaire de l’entreprise m’a pas mal aidée côté administratif, je n’avais plus qu’à téléphoner au bureau des impôts de Eindhoven pour prendre rendez-vous. Après avoir navigué dans le menu (la secrétaire m’avait dit quels numéros choisir pour entrer en contact avec le bon service), je me suis retrouvée en ligne avec un conseiller. Heureusement, il parlait anglais, car mon néerlandais n’était pas encore assez au point pour ce genre de conversations ! Lire la suite

Chapitre 1 : Comment tout a commencé

Eh non, je n’avais pas prévu de vivre un jour aux Pays-Bas et si quelqu’un m’avait dit il y a dix ans qu’aujourd’hui, j’y habiterais et j’y travaillerais, je l’aurais pris pour un fou! J’étais plus attirée par les pays du sud de l’Europe, l’Espagne ou l’Italie, avec un climat plus chaud et moins humide que ma Lorraine natale.

Par-contre, je me doutais bien qu’il y avait peu de chances que je reste en France. Depuis toute petite, mon intérêt pour les sciences est aussi important que mon intérêt pour les langues étrangères et il est difficile de combiner tout ça dans un emploi en France. Travailler dans le secteur des sciences, à l’étranger, ça permet déjà une meilleure combinaison des deux !

C’est cette combinaison que j’ai mise en pratique lors de tous mes stages, effectués, dans l’ordre, en Allemagne, en Suisse et en Belgique. A l’issue de mon stage en Belgique, j’obtenais mon diplôme et je devais donc chercher un travail. Mais où chercher ? Lire la suite