Chapitre 8 : Entre Belgique et Pays-Bas

Résumé des chapitres précédents :

Fin janvier 2008, 4 mois après avoir commencé à travailler aux Pays-Bas et après avoir hésité sur le pays qui allait m’accueillir, je me suis finalement décidée à louer un appartement à Eindhoven, aux Pays-Bas (voir chapitre 6). J’allais enfin pouvoir quitter ma petite chambre étudiante de Belgique ! Mais en attendant ce déménagement, il me fallait faire la navette entre Weert (la ville néerlandaise dans laquelle je travaillais) et Turnhout (la ville belge dans laquelle je logeais) presque quotidiennement avec ma 205 en fin de vie…

Février 2008 – Mars 2008

Enfin, le jour tant attendu de la remise des clefs de mon appartement est arrivé ! Une remise très impersonnelle, car en ce vendredi 29 février 2008 à 9h, les clefs de mon nouveau logement m’attendaient dans une enveloppe, à l’agence immobilière. Et pourtant, quel sentiment de liberté en prenant possession de ses clefs !

Etape suivante : la mairie pour m’inscrire comme nouvelle habitante de la ville de Eindhoven.

Je ne sais pas à quoi je m’attendais vraiment, en tout cas, pas à ce que j’avais devant moi : un énorme hall sombre, des guichets tout au bout et plusieurs files d’attente. Une machine à tickets numérotés, ils aiment bien ça, ici ! Je prends un numéro, mais est-ce vraiment nécessaire ?

Une bonne demi-heure plus tard, je me retrouve enfin devant le guichet. Je présente les papiers nécessaires : ma carte d’identité, mon contrat de location, mon contrat de travail, mon numéro des impôts… La procédure est rapide, la dame au guichet parle anglais et je ressors avec quelques papiers sous le bras : des brochures pour des cours de néerlandais et le « inburgeringscursus ». Aucune idée de quoi il s’agissait, mais selon mon collègue Liverpool FC, en tant que ressortissante de l’Union Européenne, je n’avais pas besoin de suivre ce cours.

(J’ai laissé ce cours de « Inburgering » de côté pendant des années et je suis récemment allée voir ce qu’il en est : ce cours n’est effectivement pas obligatoire pour les personnes provenant, entre autres, d’un pays européen. Il comprend l’apprentissage de la langue néerlandaise ainsi que l’apprentissage des règles de la vie néerlandaise en communauté et au travail.)

Un petit tour dans mon appartement pour savourer mon nouveau chez-moi et me voilà repartie sur Turnhout pour donner mon préavis pour la chambre d’étudiante et profiter d’un de mes derniers week-ends avec mes amis étudiants de Turnhout.

Pas très loin de mon appartement, à Eindhoven

Pas très loin de mon appartement, à Eindhoven

Lundi matin, une nouvelle surprise m’attendait en voulant démarrer ma voiture : le câble de la pédale d’embrayage avait lâché et j’ai dû faire remorquer la voiture jusqu’au garage. La voiture ne serait prête que le jeudi. J’ai pris deux jours de congé pour lundi et mardi, me disant que mercredi, je tenterai l’aventure en bus / train / vélo… Une longue journée en perspective ! J’avais téléphoné au service de location de vélos de la gare de Weert pour qu’ils me mettent un vélo de côté et j’avais le pressentiment que ça allait être comique, ce mercredi !

Et effectivement ! Pour commencer, il a fallu que je me lève bien tôt pour prendre le premier bus de Turnhout vers Tilburg à 6h10. Arrivée à Tilburg peu avant 7h, je n’avais que quelques minutes devant moi pour acheter un ticket et prendre le train pour Eindhoven. Heureusement, la gare ferroviaire de Tilburg et la gare de bus sont l’une à côté de l’autre, donc le transfert s’est fait rapidement. Côté trains vers Eindhoven, il y en avait 2 par heure, donc là aussi, faisable. Petit changement de train à Eindhoven et me voilà arrivée à Weert après presque une heure de train. Le bureau de location de vélos se trouve à la sortie de la gare, donc facile à trouver.

Le hic, c’est que je n’avais plus fait de vélo depuis une petite dizaine d’années… Et je peux vous assurer que les premières minutes n’ont pas été très amusantes ! Heureusement, les pistes cyclables jalonnent la majorité des rues de Weert, parfois même séparées de la route par un rebord de pierre ou des arbres, ce qui m’arrangeait bien pour cette première virée à vélo ! Par contre, je ne pouvais pas encore me permettre de lâcher les mains de mon guidon et les rares fois où j’aurais dû indiquer ma direction, les automobilistes autour de moi ont dû deviner où j’allais.

Et l’autre hic, c’est que je ne suis pas la plus douée côté orientation ! J’avais bien un peu regardé sur internet, essayé de chercher une route pour aller de la gare à mon entreprise, située sur la zone industrielle en bordure de la ville et tant bien que mal, avec quelques détours, j’ai bien fini par arriver à destination vers 8h30, à peine plus tard que normal.

Et le soir, rebelote dans l’autre sens, pour arriver vers 21h à Turnhout. Une longue journée qui m’a tout de suite fait comprendre que j’avais bien fait de me trouver un appartement à Eindhoven pour éviter que ce genre de journée ne se reproduise trop souvent !

Publicités

17 réflexions sur “Chapitre 8 : Entre Belgique et Pays-Bas

  1. Tu vas nous montrer des photos de ta ville hein dis ??!! ;-D
    J’ai tellement hâte de venir expérimenter la vie aux Pays-Bas (oui oui, même si je sais que ce n’est pas l’Eldorado !! ^^) et surtout de me déplacer en vélo !! 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Si tu veux voir des photos de la ville dans laquelle j’habite actuellement (Weert), je t’invite à aller sur https://lemoulinorange.wordpress.com/2015/04/12/jour-de-printemps-a-weert/
      Pour des photos de la ville de Eindhoven, il faudra que je fouille dans mes archives et/ou que je planifie une virée à Eindhoven.
      Eh non, ce n’est pas l’Eldorado ici, mais il y a de bonnes choses quand même! 😉 Et l’aventure à vélo, surtout si tu n’as pas l’habitude de ce moyen de locomotion, je te conseille de la débuter dans un endroit pas trop fréquenté (donc pas au centre d’Amsterdam!) car le code de la route n’est pas respecté partout de la même manière…

      Aimé par 1 personne

      • Merci pour les liens, je vais aller voir ça !
        Oui, lors de notre cyclo-tour aux Pays-Bas à l’été 2014, nous avons expérimenté la circulation en vélo à Amsterdam et ça m’a quelque peu stressée au début (c’était notre point de départ) mais j’ai adoré voyager pendant 7 jours avec ce moyen de locomotion… on devient vite « drogué », on aurait prolonger notre séjour pendant quelques semaines d e plus si on avait pu ! 🙂

        Aimé par 1 personne

      • J’ai trouvé ton film sur ce cyclo-tour par hasard 😉 ça m’avait l’air bien sympa, effectivement! Et rouler à vélo caméra en main, c’est pas évident non plus!

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s